Follow

La police de Paris pensait avoir saisi 1 million d’euros de MDMA : c’était de la poudre de fraise Tagada

De la poudre de perlimpinpin. La prétendue MDMA, une drogue de synthèse, que la police avait annoncé avoir saisi à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), s’est révélée être finalement issue de bonbons fraises Tagada, a-t-on appris vendredi de sources concordantes.

Mercredi 17 mars, la préfecture de police de Paris annonçait sur son compte Twitter avoir « jugulé à Saint-Ouen un atelier de conditionnement de produits stupéfiants (MDMA, ecstasy) qui alimentait des soirées clandestines » et saisi pour un million d’euros de marchandise.

nouvelobs.com/faits-divers/202

@miosety

confine et ment, finement con, confident, ciel ! quoi ? heu... con fiance, veux tu un coussin ? nan je veux une 🍓 tagada !

#lefléaudeladrogue

Sign in to participate in the conversation
Mastodon Glitch Edition

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!